Forum des supporters du Sporting Club Albisca
ALBISCA les supporters du S.C.A

Forum des supporters du Sporting Club Albisca

Forum des supporters du Sporting Club Albisca
 
ÉvènementsÉvènements  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  AccueilAccueil  

Partagez
 

 DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS

Aller en bas 
AuteurMessage
RETOUR EN TOP 14
Fédérale II
Fédérale II
RETOUR EN TOP 14

Passion : Rugby , Ski et Formule 1
Humeur : Espoir en l'avenir .

DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Empty
MessageSujet: DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS    DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Icon_minitimeMer 9 Jan - 23:50

C’est le quatrième décès en moins de huit mois : ce dimanche 6 janvier, Nathan Soyeux, un joueur universitaire, a trouvé la mort après un choc sur un terrain. 



[size=31]DÉBAT : FAUT-IL CHANGER LES RÈGLES DU RUGBY ?[/size]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  PUBLIÉ LE 08/01/2019 À 19H05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Charlie Crowhurst - World Rugby/Getty

C’est le quatrième décès en moins de huit mois : ce dimanche 6 janvier, Nathan Soyeux, un joueur universitaire, a trouvé la mort après un choc sur un terrain. Cette annonce tragique relance le débat sur la dangerosité du rugby, qui serait de plus en plus violent selon certains, car de plus en plus compétitif. Alors, faut-il changer les règles du rugby ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1. Le nombre d’accidents tragiques a augmenté 

Ces dernières semaines, le rugby connaît une véritable série noire. Ce 6 janvier, Nathan Soyeux, un joueur universitaire, est mort après un choc sur un terrain, explique [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Un nouveau décès “tragique”, qui survient peu de temps après celui de Nicolas Chauvin, 19 ans seulement, à la mi-décembre, mort d'un arrêt cardiaque en plein match avec les espoirs du Stade Français. En novembre dernier, c’est Louis Fajfrowski, 21 ans, qui est décédé à la suite d'un match en ProD2 avec son club d'Aurillac. Le nombre de commotions cérébrales dans le rugby français a doublé en cinq ans, rappelle [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ces accidents auraient même un impact sur la popularité du sport. Entre 2016 et 2017, 16.500 licenciés français ont déserté leur club, selon la fédération (FFR). Face à ces drames, Bernard Dusfour, président de la commission médicale de la Ligue nationale, compare les commotions cérébrales dans le rugby à une “situation de destruction massive” dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2. Un jeu d’évitement devenu un jeu de collision 

“Nous, on jouait au chat et à la souris ! Aujourd'hui, ils se rentrent dedans. Nos entraîneurs nous interdisaient systématiquement de nous faire prendre avec le ballon. On devait faire la passe avant que le défenseur arrive pour éviter le plaquage”, déplore auprès du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Francis Deltéral, ancien ailier du CA Bègles. “Le rugby, c'est éviter, cela n'a jamais été d'affronter”, confirme Bernard Laporte, président de la Fédération Française de Rugby (FFR). Depuis que le rugby s’est professionnalisé en 1995, “une course à la puissance s’est installée”, constate un collectif du milieu dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Ainsi, les gabarits ont augmenté avec une prise de poids de 10 à 15 kg par joueur, due à une hypertrophie de la masse musculaire, “aidée par les progrès de la biologie, de la nutrition et de la préparation physique”. “Les forces mises en jeu sont de ce fait considérables, et les impacts plus violents”. Mais si les muscles ont augmenté en volume et donc en puissance, les tendons, les articulations, le système osseux et “surtout les viscères, dont le cerveau, restent les mêmes”. Et “ces structures ne sont pas construites pour subir sans dégâts les traumatismes générés”. 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1. Il y aura toujours des accidents

“Il ne faut pas oublier que le rugby est un sport de combat, comme le football américain”, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Francis Deltéral, consultant rugby de Canal+. Grégory Lamboley, ancien joueur du Stade Toulousain, estime même que le rugby n’est pas “plus dangereux qu'il y a 10 ou 20 ans. A l'époque, les mêlées étaient beaucoup plus dangereuses, les joueurs moins bien préparés donc plus vulnérables”. D’après lui, “le rugby génère tellement de situations où l'on peut se blesser gravement, “qu'il sera très difficile d'éradiquer les accidents graves et les blessures”. Et si pour Francis Deltéral, la solution serait de changer les règles en abaissant les plaquages en dessous de la ceinture, d’autres sont moins optimistes : “Si on décide ça, on va ouvrir une boîte de Pandore qui entraînera d'autres problèmes. Les joueurs se blesseront sur les genoux des adversaires qu'ils plaquent, et cela n'évitera pas les commotions cérébrales”, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ancien joueur de l’équipe de France. “D’autres sports sont concernés par ce problème, mais c’est le revers de la médiatisation : il y a un focus sur le rugby”, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], responsable actuel de la commission médicale de la FFR.

2. Il faut mieux former les joueurs 


“Ce sont des accidents. Je ne suis pas certain que ça doive aboutir à un changement radical des règles”, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ailier international. Pour lui, la solution n’est pas une nouvelle limite autour du plaquage : il faut simplement appliquer la règle avec intransigeance. Ça suffira à éradiquer les gestes dangereux”. Pour lui, les commotions sont dues “à une mauvaise technique de plaquage”, il faut donc mieux former les joueurs dès leur plus jeune âge à les recevoir. Par ailleurs les commentateurs du rugby auraient également un rôle à jouer : ne pas s’extasier systématiquement “devant une grosse percussion mais plutôt faire remarquer que le joueur aurait pu tenter un crochet ou une passe” : les plus jeunes auraient tendance à imiter ces gestes sur le terrain. Enfin, “il faudrait en France revenir aux catégories de jeunes comme avant. “C’est aberrant de supprimer les Reichels (19-20 ans). Tant qu’on n’est pas mature physiquement, il faut rester avec des joueurs du même âge et du même gabarit”. En effet aujourd’hui, un joueur de 18 ans peut se retrouver face à des joueurs professionnels de 23 ans, voire plus. “C’est illogique”, conclut Vincent Clerc.
Revenir en haut Aller en bas
marifan
Top 14
Top 14
marifan

Passion : les dialogues et film d'Audiard
Humeur : cela dépend du SCA

DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Empty
MessageSujet: Re: DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS    DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Icon_minitimeJeu 10 Jan - 7:37

Vaste débat sur notre sport, je crois qu'il y a aussi une loi de série , mais quoi de plus triste que de voir des gamins mourir en pratiquant un sport. J'ai connu un peu le rugby il y a longtemps et j'ai compris que c'était pas fait pour moi, j'aimais pas courir, donc a la ramasse ,donc tu souffre tout le temps, par contre au 3eme mi temps j'étais titulaire
Pour avoir joué talon ou pilar, je peux dire que les entrées en mélées a l'époque c'était pas du gâteau, les séances de joug comment dire,  on y allait comme des connards, on se foutait a plus d'un mètre cinquante et boum , ensuite il y avait toujours un connard qui avec de la ficelle te foutais des coups de tronche dans les tempes , je me souviens avoir fini des matchs sans trop savoir ou je jouais et ou j’étais, juste par la répétition des coups de boulards,c'est peut etre pour ça que je suis bestiassou  souvent ça durait pas trop non plus, le gonze en prenait aussi ,on relevait la mélée et ça réglait le souci
les bagarres générales aujourd'hui sont  interdites,  elles étaient (dans l'ensemble) a mon avis bien moins dangereuses que les pets qu'ils ramassent maintenant, tu prenais des gastouffes mais rarement de grosses blessures, 
J'ai connu hélas des joueurs qui se sont trouvé paralysé suite a des mélées écroulées, j'ai aussi connu un jeune qu'en j’entraînais une équipe junior dans la Loire, qui après avoir reçu un coup durant le match c'est relevé, je faisais gaffe et je suis resté avec lui après la douche pour voir comment ça allait, et ma foi il était bien lucide, et ne ressentait rien . 
le lundi chez lui il a commencé a raconter des conneries, il divaguait, ses parents l'amène au doc et vite au CHU , il  avait un caillot de sang au cerveau , c'était inopérable ,il est resté dans le coma assez longtemps et ce gamin quand il est revenu a lui ne savait plus parler ni écrire, alors qu'il était en terminale. Je suis allé le voir tous les jours a l'hosto, et quand vous voyez ce gamin il jouait pilar de 19 ans qui ne sait plus parler ni écrire !!!ensuite il me faisait des signes, au bout d'un an il a recommencé a revenir un peu, a remarcher mais les études c'était cuit. J'ai culpabilisé longtemps et encore cela m'arrive de " broger", je me suis dit que si dès le choc durant le match j'avais appelé le pomplards?  mais il c'était relevé assez vite au final ,  c'était il y a 35 ans ,le soigneur qui était avec moi ,était le papa d'un joueur, la trousse a pharmacie c'était que dalle ,l’éponge et le sceau . 
Bien sur personne n'a parlé de cette tragédie, a cette époque pas de réseaux sociaux, mais combien de jeunes ont eu ces accidents et combien y a t'il eu de décès? on en parlait pas comme maintenant
Ceci pour dire que dans notre sport vu les règles du jeu, il y a toujours eu des soucis, je ne parle pas des coups de pompes dans ta tronche que tu ramassais si tu te trouvais pas au bon endroit.
Maintenant ce sport est devenu pro , je crois que rien que ce mot résume la situation actuelle, Alors ils  se branlent tous la sègue sur les décès de ces malheureux gamins, mais personne (ou très peu) ne parle du jeu, on en veut plus, plus de temps de jeu, plus vite , la télé qui demande car elle veut faire du fric, en retour de ce qu'elle investi dans les clubs, fait jouer des matchs pendant Noel et le Jour de l'An,
  vas y qu'on prends des jeunes, on les pousse, on les gave ,a 20 piges ils ont des corps de Stallone (hum!!) et ils s’entraînent tout le temps, le petit Dupont ,vous avez vu a la vitesse dont il est revenu après sa blessure? enfin je veux dire a un niveau au moins identique a celui qu'il avait avant sa blessure, certes il y a la chirurgie qui a progressé, mais c'est quand meme enormissime la vitesse de guérison.
Notre sport est fait de combat de contact, combat , combat combat c'est ce qu'on prone non qui n'a pas entendu ces mots en pratiquat ce sport, (est ce normal de parler de combat dans un sport, beau sujet de phimo au BAC),et cela engendre des traumatismes plus ou moins importants, c'est la règle de ce jeu non?
 c'est sur que ces joueurs ne feront pas de pépés bien portant, ils vont morfler avec l'age.
on  est tous coupables, meme nous les spectateurs ,on en veut toujours plus, vous entendez les rugissements du public quand un joueur lancé va péter dans un gonze , ça fait hooooooooooos  dans les travées ça fout la trique hein?
Alors oui si j'avais eu un garçon, je lui aurait dit de faire de la danse , au moins il aurait été entouré de filles  , un de mes grands regret de ne pas savoir danser Very Happy,
Je crois en conclusion qu'il faut interdire le rugby si on ne veut plus voir ces malheurs sur les stades , ou alors revenir a un rugby de pépé, mais celui de 1900 (et encore) le temps de jeu total devait avoisiner 10 minutes, et les gros avaient du bide, ça courrait peu ou pas du tout (devant) et ils s'évitaient derrière ,ils n'étaient pas con, ils nous chambraient bien assez les gazelles a l’époque ,merde je parle comme un vieux con ?
j'ai écrit d'une traite il y a certainement des répétitions des absurdités (j'ai l'habitude) mais voila a peu près ce que je pense. 
Il y a eu aussi dans d'autres sports hélas des morts sur le terrain, au foot il me semble qu'il y en a eu pas mal , mais c'est pas sur des chocs par contre
en résumé faire du sport c'est pas bon pour la santé, pour finir avec un peu d'humour meme si le sujet ne s'y prête pas.
Revenir en haut Aller en bas
RETOUR EN TOP 14
Fédérale II
Fédérale II
RETOUR EN TOP 14

Passion : Rugby , Ski et Formule 1
Humeur : Espoir en l'avenir .

DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Empty
MessageSujet: Re: DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS    DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Icon_minitimeJeu 10 Jan - 17:06

Il y a 40 ans les grands prix de formule 1 et 2 ont vue jusqu'à la mort du pauvre Ayrton SENNA un nombre impression de morts . Bien différents il est vrais du rugby les instances de la formule 1 ont travaillé et sur la sécurité des circuits , mais aussi sur la sécurité des pilotes . Et tout cela grâce à l'implication de champions du monde comme Stewart et Prost . 
Les grands voix du rugby qui ont marqué nos terrain doivent aujourd'hui s'emparer de la même façon de la sécurité et de l'intégrité physique des joueurs de tous et toutes divisions . 
Il n'y a pas ni grands , ni petits joueurs ou matchs ;
Il y a des hommes qui " se battent pour pratiquer un sport qui ne doit pas les détruire a vie .
VIVE LE RUGBY .
Revenir en haut Aller en bas
RETOUR EN TOP 14
Fédérale II
Fédérale II
RETOUR EN TOP 14

Passion : Rugby , Ski et Formule 1
Humeur : Espoir en l'avenir .

DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Empty
MessageSujet: Re: DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS    DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Icon_minitimeJeu 10 Jan - 17:07

BRAVO MARIFAN pour ton long texte dont je partage le contenu avec toi totalement .
Encore merci pour ta si juste contribution .
Revenir en haut Aller en bas
RETOUR EN TOP 14
Fédérale II
Fédérale II
RETOUR EN TOP 14

Passion : Rugby , Ski et Formule 1
Humeur : Espoir en l'avenir .

DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Empty
MessageSujet: Re: DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS    DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Icon_minitimeJeu 10 Jan - 17:09

En Top 14, les chiffres sont effrayants : de 466 "événements médicaux" observés en 2012-2013, on est passé à 867 en 2016-2017 (+86%). Les commotions cérébrales confirmées, principal sujet de préoccupation, ont elles aussi doublé (+92%) : 53 en 2012-2013, 102 la saison passée. La progression des sorties définitives sur blessure (+55%) est considérable.
Revenir en haut Aller en bas
RETOUR EN TOP 14
Fédérale II
Fédérale II
RETOUR EN TOP 14

Passion : Rugby , Ski et Formule 1
Humeur : Espoir en l'avenir .

DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Empty
MessageSujet: Re: DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS    DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Icon_minitimeJeu 10 Jan - 17:24

Des chocs de plus en plus violent, des joueurs de plus en plus musclés, et un danger pour les rugbymen : la commotion cérébrale. En moyenne 2 joueurs sortent sur commotion à chaque journée de championnat.
Ces guerriers sont prêts à tout pour faire triompher leur équipe mais à quel prix ? Enquête sur ce mal invisible qui ronge le rugby


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
RETOUR EN TOP 14
Fédérale II
Fédérale II
RETOUR EN TOP 14

Passion : Rugby , Ski et Formule 1
Humeur : Espoir en l'avenir .

DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Empty
MessageSujet: Re: DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS    DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Icon_minitimeJeu 10 Jan - 17:25

L’évolution du jeu et du physique des rugbymen rend les chocs plus nombreux et plus violents. Des commotions répétées dont on ne mesure pas l'impact sur la santé des sportifs à long terme. Rugby Magazine ouvre le dossier des commotions cérébrales.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Empty
MessageSujet: Re: DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS    DEBAT :  AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
DEBAT : AVENIR DU RUGBY et du JEU . ACCIDENTS MORTELS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire du Rugby, alors qu'on en a jamais fait
» Rugby +
» Avenir de la gr... Qui arrete apres les JO
» Le rugby au bord du K-O
» CDM de Rugby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du Sporting Club Albisca :: Top 14, ProD2, H Cup, Tournoi, Fed, etc ...-
Sauter vers: